Le malus en assurance

Le malus en assurance est propre à l’assurance automobile. On parle de bonus et de malus suivant un coefficient appelé « le coefficient de réduction majoration » ou plus couramment le CRM. En exemple pour un jeune conducteur qui s’assure pour la première fois, il aura un coefficient de 1. Ce chiffre représente son coefficient de réduction majoration. Ce CRM varie chaque année en fonction des accidents que vous pouvez occasionner ou subir durant une année. En l’absence d’accident, votre coefficient de réduction majoration baissera de 0,5, aussi la deuxième année d’assurance vous disposerez d’un coefficient de réduction majoration de 0,95 et ainsi de suite. Ce coefficient de réduction majoration peut descendre jusqu’à 0,50 soit le bonus maximal que vous pouvez atteindre. A contrario, si vous avez des accidents durant la période de référence ou annuellement, votre coefficient de réduction majoration augmente, et peut aller jusqu’à 3,5. On parle alors dans ce cas de malus.

Il est important de savoir qu’un accident responsable (c’est-à-dire un accident ou votre responsabilité se trouve engagée à 100%) augmente votre coefficient de réduction majoration de 25% soit un coefficient de 1 ajouté à 25% cela donne 1,25. Si vous avez un accident ou vous êtes reconnu partiellement responsable votre coefficient de réduction majoration augmentera de 12,5% soit un coefficient de 1 ajouté à 12,5% cela donne 1,125.

Il existe également d’autres majorations relatives aux infractions du code de la route, excès de vitesse, conduite sous l’emprise d’alcool ou de stupéfiants, etc. Ces infractions augmentent de manière drastique votre coefficient de réduction majoration de 100% voir d’avantage.

Aussi, plus votre malus est important est plus votre assurance automobile est chère voir inabordable. En exemple si vous avez un CRM de 2 voir d’avantage votre cotisation d’assurance peut doubler voir tripler. Il est donc essentiel de bien respecter le code de la route et de n’avoir trop souvent des accidents. En outre, un assureur peut refuser de vous assurer au vu de vos antécédents de conduite. L’unique moyen qu’il vous reste pour vous faire assurer, c’est de vous adressez au bureau central de tarification. Celui-ci mandatera une compagnie d’assurance qui sera contrainte de vous assurez.

En outre, il est bon de se rappeler que l’assurance automobile est obligatoire pour ce qui concerne votre responsabilité civile. Aussi il apparaît évident de ce fait, de pouvoir être assuré quelque soit votre situation.