Assurance maladie européenne

L’assurance maladie s’est réformée depuis déjà quelques années, depuis 2004 vous pouvez
demander à l’organisme de sécurité sociale auquel vous êtes rattaché de disposer de la carte
européenne d’assurance maladie pour communément appelée (CEAM). Cette carte vous permet de bénéficier du remboursement de vos frais de soins ou dépenses de santé au cours de votre séjour dans l’un des 27 pays de l’Union Européenne.

Toutefois, il est bon de connaître quels sont les hôpitaux ou les centres de santé public qui ont rejoint le système de la CEAM. En 2011, on comptait presque 600 de ces établissements publics au travers de l’espace européen qui ont adhéré à ce système de remboursement de soins. En outre, si vous allez consulter un médecin privé, vous ne pourrez prétendre à un remboursement de soins de la part de la sécurité sociale. Il est important de noter également que les prestations qui vous seront remboursées dépendent du mode de fonctionnement de la sécurité sociale du pays dans lequel vous séjournez.

Il faut veillez également au délai de remboursement de soins qui peuvent prendre quelques jours dans certains pays alors que dans d’autres il vous faudra compter parfois quelques semaines voir d’avantage.

Par ailleurs il est important de demander la carte européenne d’assurance maladie au moins quinze jours avant votre départ. Si pour une raison ou pour une autre votre caisse d’assurance maladie ne vous a délivré votre carte, il est possible d’obtenir un certificat de remplacement qui a valeur de carte valable 3 mois.

En outre, si vous partez en voyage et que vous n’avez votre carte européenne d’assurance maladie vous pouvez toujours vous adresser à votre organisme de sécurité sociale en gardant les factures de soins que vous avez acquittées afin qu’elles vous soient remboursées.

Il est très important voir capital de savoir que si vous partez dans un pays de l’espace européen
dans le but de vous faire soigner (soins programmés), la CEAM ne prendra en charge vos dépenses, il faudra vous procurer le formulaire S2 : attestation concernant le maintien des prestations en cours de l’assurance maladie en cas de transfert de résidence autorisé (avant c’était E112). Seul ce formulaire vous permettra de vous faire rembourser par exemple des frais d’hospitalisation pour une opération.

Un autre point est aussi fondamental à retenir, la carte européenne d’assurance maladie n’a pas vocation à être utilisée en cas de rapatriement. Il est essentiel de prendre lors de votre séjour une assurance qui prend en charge se risque. Elle vous est généralement proposée par les compagnies aériennes lors de l’achat de votre billet.